La 6000 D : D comme Doyenne

11 août 1990. La première édition de la 6000 D est organisée à La Plagne (Savoie). À l’époque, le mot trail n’existait même pas. C’est une des doyennes des courses en montagne.

2021. La 6000 D existe toujours malgré la crise du Covid-19. Près de 800 coureurs se sont élancés le samedi 24 juillet à 5H00 au départ d’Aime, tous munis du pass sanitaire.

Des passages sont mythiques dans cette course de 3400 D+ pour 67 km
1-La remontée par la piste de bobsleigh des Jeux Olympiques d’Abertville
2-Le juge de paix est la terrible montée vers le glacier de Bellecôte à plus de 3000 mètres d’altitude. Située au 34ème km, cette difficulté est placée à mi parcours avant la redescente vers la vallée.

J’ai particulièrement apprécié l’ambiance exceptionnelle tout au long des 67 km. Partout, il y a des spectateurs, des bénévoles, des habitants, des commerçants qui encouragent les coureurs, souvent avec des cloches savoyardes. C’est vraiment à vivre et ça donne du courage.

Pour cette 31ème édition, j’ai fait de mon mieux en finissant 140ème en 9H23. En fait, j’ai pris le départ blessé avec une forte douleur au pied droit. Je vais apprendre une semaine plus tard que j’avais une fracture de fatigue de l’os naviculaire. Conséquence : 3 mois sans courir . Mais je n’ai eu aucun regret. la blessure fait partie de la vie des sportifs, surtout en ultra trail.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × cinq =