La première vidéo à 360 degrés de Zinzin Reporter

Après 2 jours de formation à l’Université interne de France Télévision, voici ma première vidéo à 360°. Simple à tourner, pas simple à monter puis à partager. Mais le résultat est là, et , il est plutôt bluffant. Qu’en pensez-vous ? Dois-je aussi me lancer dans ce genre de production ?

4 réponses
  1. Sylvain
    Sylvain dit :

    Bonjour Denis,
    L’utilisation de cette caméra serait à mon sens une erreur. Vous allez perdre votre âme en supprimant le point de vue. Que regarde-t-on dans vos vidéos : le paysage, ou bien vous en train de regarder le paysage ? Vous en train de regarder, bien sûr. Même sur les plans « subjectifs » où l’on ne vous voit pas physiquement, c’est votre vision, validée par votre présence, qui compte le plus à nos yeux de spectateurs. Et puis quelle torture cela serait, pour nous, sur une Diagonale des Fous par exemple, de sans cesse revenir en arrière parce qu’on craindrait d’avoir manqué le plus bel angle possible. Ce choix terrible, c’est vous qui le faites pour nous : c’est le contrat du cinéaste et du spectateur. Nous renonçons à la liberté de regarder où nous voulons, au profit du repos de notre âme. Regarder vos vidéos le soir me détend profondément : alors que ces six minutes parisiennes m’ont juste stressé. Quant à l’argument d’économiser le montage… Hmm. C’est justement ça qui serait faustien : vous vendriez l’âme de vos films pour ce piètre confort ? Dans le cinéma comme dans le trail, il faut monter.
    Sylvain

    Répondre
  2. Denis Clerc
    Denis Clerc dit :

    Salut Sylvain, j’aime bien ta chute et ton point de vue ! Et il n’est pas question que je vende mon âme ! D’ailleurs, presque 6 mois après cet essai, je n’ai toujours pas acheté cette go pro 360°. Merci d’avoir élevé le débat. J’en suis très flatté. Es-tu d’ailleurs critique cinéma ou du métier car tes arguments sont vraiment professionnels ? Merci en tout cas.
    Denis

    Répondre
    • Sylvain
      Sylvain dit :

      Cher Denis,
      Ah, je suis démasqué. J’ai effectivement exercé dans le domaine (critiques, conférences, cahiers pédagogiques pour le dispositif « Lycéens au cinéma ») mais j’ai arrêté voici plusieurs années. J’ai d’ailleurs un peu honte de m’être laissé aller. Foutu pour foutu, autant que je vous le dise : la vidéo sur votre premier UTOP aurait toute sa place dans un festival du documentaire. Il faudrait la présenter en regard d’un film de Van der Keuken (Vers le Sud, par exemple). Dans cette vidéo à Madagascar, votre dilemme moral est parfaitement traité. Cela devient un film sur la misère du monde. A la fin tout reste à vif et non résolu, comme chez Van der Keuken. Je vous invite vraiment à regarder des films de ce réalisateur, il ne peut que nourrir votre pratique. D’ailleurs, dans Vacances prolongées (documentaire sur son cancer, il part dans le monde entier enquêter sur les médecines et spiritualités d’ailleurs), il filme ses pieds en train d’escalader un long escalier dans la nature, c’est du pur Zinzin. La question du monologue intérieur est très importante aussi dans vos vidéos. Et puis il y a les personnages secondaires, tous passionnants, car à chaque fois il y a des rapports de force : le Bichon super-sympa que vous maltraitez (un peu), le copain absolument infect avec son épouse à qui vous finissez par dire : « Tu ne peux pas dire merci ? », l’économie du couple avec Laëti (avec un nombre de non-dits plus transparents les uns que les autres), et enfin, et surtout, une ambiguïté fondamentale dans le personnage de Zinzin, à la fois absolument sincère et tout arrière-pensée. L’ensemble des vidéos forme une série, un univers. C’est de l’auto-fiction à son meilleur. Et en plus vous progressez sans cesse, dans le traitement et la restitution du temps qui passe (ou ne passe pas). Voilà ! Je vous ai dit tout ce qui me passait par la tête ! Merci pour toutes ces bonnes soirées à regarder vos films.
      Sylvain

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − 7 =